Conseils et Coûts de la construction d’un bassin à poisson.

Guide travaux

Conseils et Coûts de la construction d’un bassin à poisson.

Un bassin dans le jardin crée une atmosphère agréable et constitue un havre de paix. Bien aménagé, il peut constituer un petit biotope pour les animaux et les plantes indigènes et abriter des poissons introduits. En ce qui concerne les coûts, les différences sont minimes. La bâche est certes généralement moins chère que l’étang prêt à l’emploi, mais elle nécessite une préparation du sol plus complexe. Nous allons voir comment faire un bassin à poisson et à quel prix

Conseils pour faire un bassin à poisson 

En général, les poissons de bassin ont besoin d’un apport constant en oxygène et de suffisamment d’espace. Les facteurs surface et profondeur sont importants. Seule une surface suffisamment grande permet à l’eau d’être suffisamment oxygénée. La surface minimale est d’environ dix mètres carrés et la profondeur minimale de 80 centimètres. C’est le strict minimum. Avec cette taille, l’espace sous la glace devient déjà très étroit en hiver. 

Pour les petits étangs, on peut tout d’abord opter pour le fameux poisson rouge, facile à observer grâce à sa coloration frappante. L’étang ne doit toutefois pas être trop petit, même pour les poissons rouges, qui peuvent atteindre une taille de 30 cm et plus. Les petits poissons indigènes tels que l’ablette, la bouvière ou l’épinoche à trois épines ne sont pas aussi visibles que les poissons rouges, mais ils sont très intéressants à observer et conviennent parfaitement aux petits étangs bien plantés. 

Prenant l’exemple du poisson Koi.

Vous devez absolument aménager votre étang de koi de manière à ce qu’il s’intègre harmonieusement dans votre jardin. Si vous prévoyez d’équiper l’étang de places assises, construisez-le directement sur votre terrasse couverte. Les prises de courant déjà installées sur la terrasse peuvent être utilisées pour brancher le filtre de bassin, la pompe de bassin et l’éclairage du bassin. Toutefois, vous devez absolument tenir compte du fait que le législateur a imposé une distance minimale de 3 mètres entre l’étang et les installations électriques. Comme la piscine, pour un bassin de 1000 litres, une pompe de débit 500 l/h conviendra parfaitement. 

Si vous aménagez votre étang de koïs en forme d’angle droit, des végétations aquatiques de rive atténuent la forme peu naturelle et un peu austère de l’étang. Des plantes aquatiques présentent en outre l’avantage que les plantes enrichissent l’eau de l’étang en oxygène supplémentaire.  

Comment choisir l’emplacement : ombre ou soleil ?

Il est extrêmement important de choisir le bon emplacement pour un bassin de jardin de koi exemplaire. Il doit être : deux tiers de la journée au soleil et un tiers à l’ombre.
Ainsi, les jours d’été particulièrement chauds, l’eau de votre bassin à koi ne se réchauffe pas trop. Il est préférable de renoncer aux arbres à feuilles caduques qui font de l’ombre sur les rives de l’étang. 

Bassin poisson : à quel prix ?

Les coûts en détail

Les coûts dépendent de la taille de l’étang. D’après nos devis, le prix d’un petit étang, qui ne contient qu’une centaine de litres d’eau, est rarement plus de 50 euros. Un grand étang de baignade nécessite un investissement de plus de 10 000 euros. Nous nous intéressons ici aux étangs de 2,5 mètres de long, 1,5 mètre de large et 80 centimètres de profondeur, qui contiennent environ 1 500 litres d’eau. 

Les bassins de cette taille sont adaptés aux poissons. Il existe des bassins préfabriqués de cette dimension, mais il est également possible d’en construire un en film plastique.

Coûts des matériaux pour un bassin dans le jardin 

Un bassin préfabriqué de cette taille coûte environ 400 à 500 euros. En outre, il faut compter dans le devis environ 50 euros de sable pour tapisser la fosse. Les 1,5 à 2 mètres cubes de terre excavée peuvent être utilisés pour l’aménagement des rives de l’étang. Il n’est pas nécessaire de l’éliminer.

Pour un bassin de cette taille, il faut un morceau de bâche de 5,1 mètres (longueur de 2,5 mètres + 2 x profondeur de 0,8 mètre + 1 mètre de bordure) sur 3,7 mètres (largeur de 1,5 + 2 x profondeur de 0,8 mètre + 1 mètre de bordure), soit environ 20 mètres carrés. Pour protéger le film, il est recommandé d’utiliser un morceau de non-tissé anti-racines de même taille. Le film coûte entre quatre et huit euros, selon la qualité et l’épaisseur, tandis que le non-tissé coûte entre un et deux euros par mètre carré. Il faut donc compter entre 80 et 160 euros pour le film plastique et entre 20 et 40 euros pour le non-tissé. Pour le bassin en plastique, il faut également compter 50 euros pour le sable. 

Coût de la main-d’œuvre pour la construction d’un étang

Pour enfouir l’étang dans le sol, il faut creuser entre 1,5 et 2 mètres cubes de terre. Le creusement coûte généralement une dizaine d’euros par mètre cube. Pour environ un prix de 150 à 500 euros, les entreprises de construction de piscine /étang ou les paysagistes creusent la fosse et aménagent le lit de sable. La pose d’un non-tissé et d’un liner ou la mise en place d’un bassin prêt à l’emploi coûtent généralement 100 à 150 euros supplémentaires et la mise en place du bassin environ 50 à 100 euros. La plantation du bassin et l’aménagement des berges n’en font pas partie. 

Le prix d’un bassin de poissons en plastique est environ 50 euros par mètre carré à partir d’une surface d’eau de dix mètres carrés. Les grands étangs de plus de 250 mètres carrés de surface d’eau ne coûtent en moyenne que 20 à 25 euros par mètre carré. 

Back To Top