Tout ce qu’il faut essentiellement connaitre concernant le BIM

Rénovation

Tout ce qu’il faut essentiellement connaitre concernant le BIM

Depuis un grand nombre d’années déjà, le BIM a été favorisé par les circonstances. Pourtant, beaucoup de gens ne connaissent toujours pas la signification réelle de ce sigle. BIM est un procédé d’ouvrage œuvrant par le biais des modèles numériques intelligents.

Mais qu’est-ce donc précisément ?

Dans la langue française, bien qu’il s’agisse de modéliser les informations du bâtiment, le mot bâtiment va bien au-delà de son sens initial. Il existe plusieurs acronymes pouvant concorder au BIM. D’abord, « Building Information Model » qui est une abréviation concernant la maquette numérique en toute forme. Puis, Building Information Modeling, un acronyme ayant comme base la création générale de la maquette. Et enfin, Building Information Management, désignant le management des informations sur la construction et leur échange.

En abordant le sujet de bim, on parle du processus de conception et de construction d’un modèle, du modèle lui-même et de toutes les informations qui conduiront à sa réalisation et à tout ce qui fera évoluer ainsi les projets.

Il englobe ainsi le secteur d’activité incluant les infrastructures. Ensuite, il est question de gérer le workflow de collaboration qui implique la génération de modèles 3D. Toutefois, il comprend également des dimensions 4D allant jusqu’à 7D. Ces appareils agrègent donc toutes les données alphanumériques du projet concerné. Le BIM n’est pas seulement un logiciel et une technologie, c’est aussi une vraie base de données qui va servir le long du cycle de vie de l’ouvrage, de la conception à la démolition, en passant par les études, la construction, la maintenance et l’exploitation.

La formation de maquettes BIM par l’intermédiaire des scans architecturaux 3D consent à une coopération supérieure entre chaque acteur du projet.

Ces derniers sont des architectes paysagistes, des intervenants dans l’ingénierie civile, en structure, en fluides, des géomètres, des sous-traitants, des propriétaires, des entrepreneurs généraux. Ils échangent par l’entremise d’un modèle unique de données. Plus précisément, il s’agit de créer d’un bâtiment de façon utopique avant la réalisation. La maquette numérique réalisée par quelconques bureaux d’études, a comme rôle de représenter les semblants physiques et fonctionnels de la structure.

Si vous voulez en savoir plus sur ce qui est de la synthèse architecturale et technique, allez sur bim-synthese.fr, un bureau d’étude spécialisée en la matière.

Mode de fonctionnement

Un nombre considérable de personnes font une confusion entre le logiciel BIM et le logiciel AutoCAD. Effectivement, la base du BIM est une modélisation CAO accomplie, 2D ou 3D. Malgré le fait que les techniques de conception CAO soient principalement utilisés avec un logiciel BIM, il y a bien une différence entre ces outils.

Un tel enchaînement emploie le modèle CAO pour servir de pilier dans la collection des informations de grande envergure concernant l’œuvre.

En définitive, BIM produit les illustrations CAO dotées de plus d’intelligence et de plus de dynamique grâce à la combinaison des informations à divers systèmes de construction. Le fonctionnement du BIM se base sur l’application des informations intelligentes aux aspects tangibles des bâtiments.

Bien que la conception CAO ait la possibilité d’étaler l’organisation de l’espace que vous comptez rénover, le BIM donnera plus de précision sur le chantier, sur les murs qui pourraient être porteurs, sur les travaux, sur les matériaux qu’il faudra juger nécessaires pour connecter les tuyaux CVC et sur la réorganisation de l’alimentation.

Back To Top